Californie Etats-Unis National Park Non classé Voyage

Yosemite : Guide pratique

Inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco depuis 1989, le parc de Yosemite est l’un des points forts des road trippers de l’Ouest américain. Avec ces immenses falaises, ses nombreuses cascades et ses forêts à perte de vue, le parc offre des vues époustouflantes et l’altitude pourrait bien vous faire tourner la tête (au sens figuré comme au sens propre)

Situé dans les montagnes de la Sierra Nevada, le parc de Yosemite est à 3h40 de route à l’est de San Francisco (ou 6h de route si vous partez de Los Angeles). Le troisième parc le plus ancien du pays regorge de surprises, de quoi en prendre plein les yeux !

Ce qu’il faut retenir du parc :

  • Certaines routes sont fermées à partir de novembre (Glacier Road / Tiago Road, plus ou moins tôt en fonction des conditions climatiques. il faut donc régulièrement vérifier les alertes en cours sur le site officiel du parc.
  • Le parc bat des records d’affluence de touristes, à certaines périodes de l’année c’est un vrai casse-tête (voir un total cauchemar) pour trouver une place de parking. Si vous le pouvez prenez les navettes.
  • Les cascades sont très souvent « à sec » pendant l’été, pour voir les cascades à leur apogée il est conseillé de venir au début du printemps pendant la fonte des neiges.

Hebergement :

Trouver des logements disponibles dans le parc pendant l’été peut être difficile à moins de planifier à l’avance. Le parc possède plusieurs hôtels pour tous les budgets : Yosemite Valley Lodge, The Madjestic Hotel,  Half Dome Village. Pour ceux qui sont plutôt du genre camping, en communion avec la nature vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin sur le site du parc de Yosemite.

Si tous les hébergements du parc sont pleins il vous reste toujours la possibilité de réserver une chambre d’hôtel dans une des villes proche du parc : Oakhurst, Mariposa, El portal.

 

À voir dans le parc de Yosemite

Si c’est votre première fois à Yosemite ou que vous êtes juste de passage et que votre temps dans le parc est limité, voici quelques pistes pour découvrir les nombreux paysages que cette beauté naturelle peut vous offrir. Sans surprise, il y en a beaucoup !

  • GLACIER POINT

À une heure de route depuis la vallée, Glacier Point est sûrement un des panoramas les plus complets du parc avec une vue magnifique sur le Half Dome. Le Half Dome fait parti des montagnes « vedettes » du parc, nous avons essayé à plusieurs reprises de jouer à la fameuse loterie qui vous donne la chance de pouvoir grimper cette montagne, malheureusement (ou heureusement quand je vois la taille du rocher) nous n’avons jamais été sélectionnés. Et, comme on dit : malheureux aux jeux, heureux en amour (même si on ne serait pas contre un petit billet gagnant au Loto). Pour une vue un peu différente du Half Dome vous pouvez également vous arrêter à Washburn Point un peu plus haut sur la même route.

Glacier Point est accessible à pied par la randonnée 4 miles trail (donc 8 aller retour), mais vous pouvez également vous épargner cet effort en prenant Glacier Road avec votre voiture : le point de vue se trouve tout au bout de cette route.

  • TAFT POINT

Sur la même route que Glacier Point, vous pouvez vous arrêter à 2 km du sommet sur un parking pour faire la randonnée de Taft Point. Une marche plutôt facile, et loin de la foule, en pleine forêt avec à l’arrivée un super vue sur El Capitan et les Yosemite Falls. Vous pourrez alors faire une photo complètement « instagrammable » sur un rocher devant une falaise vertigineuse (plus de 1000 mètres au dessus de Yosemite Valley), ou comme moi, vous pourrez faire la flipette et photographier un inconnu qui fera l’affaire (merci Monsieur à la doudoune bleue !).

C’est également l’endroit idéal pour réviser vos classiques du cinéma et rejouer une scène célèbre : « THIS IS SPARTAAAA ! »

Distance : 3,2 km aller-retour
Durée : 1h30
Dénivelé : 60 mètres
Difficulté : Tranquille Émile

 

 

 

  • LOWER YOSEMITE FALL

Les YOSEMITE FALLS font partie des chutes d’eau les plus hautes du mondes (739 mètres) et sont divisées en deux cascades : Upper Yosemite et Lower Yosemite.

Vous pourrez les voir lorsque vous vous baladez dans la vallée mais vous avez la possibilité d’aller carrément au pied de la cascade en suivant la « randonnée » de Lower Yosemite hike. Si on peut appeler ça une randonnée : la route est goudronnée et attire très souvent les foules.

les chutes de Yosemite ont leur plus haut débit à la fin du printemps lorsqu’elles sont alimentées par la fonte des neiges et des glaciers de la Sierra Nevada. Si vous venez en été vous pouvez ne pas voir du tout les chutes.


  • Yosemite poinT (Via upper yosemite fall)

Je dois être totalement honnête avec vous je n’ai jamais autant souffert dans une randonnée qu’à celle de Yosemite point, il se pourrait même que j’ai un peu pleuré sur la descente lorsque mes orteils étaient en sang… juste un peu. Pourtant je n’en suis pas à ma première randonnée dans les parcs nationauxs et ma condition physique est carrément bonne ok. Alors oui, la vue tout en haut et votre plus belle récompense, mais quelle souffrance bordel. Un an après cette randonnée hante encore mes nuits…

Distance : 12 km à Upper Yosemite Fall (compter 3 km supplémentaire jusqu’au Yosemite Point)
Durée : 6 à 9 heures
Altitude de départ : 1 347 m
Altitude au sommet du Yosemite Point : 1 989 m
Dénivelé : 800 m (890 m avec le Yosemite Point)
Difficulté : Chuck Norris

  • TUNNEL VIEW

Tunnel View est l’étape obligatoire si vous voulez repartir du parc avec LA fameuse photo carte postale de la vallée de Yosemite, et je vous conseille de bien choisir l’heure pour aller prendre la photo sinon vous risquez d’avoir des parties dans l’ombre comme sur les miennes (bien joué la blogueuse voyage).
 
L’entrée au parc est de $30 par véhicule et valide pour 7 jours (Entrance Fees). Si vous prévoyez de visiter plusieurs parc nationaux lors de votre road trip pensez à garder vos tickets d’entrée ; une fois arrivé a $80 vous pourrez l’échanger contre une carte des parcs nationaux. Avec la carte plus besoin de payer pour vos prochaines visites dans les parcs, et cela pendant une année entière !

 

Bon et puis si vous n’avez pas aimé cet article et que vous détestez les randos, je peux toujours vous faire changer d’avis avec cette mini vidéo d’une biche qui twerk (j’ai failli me faire charger par un cerf en rut pour vous ramener ce cliché, alors appréciez) :

c

Expat' avertie, instagrameuse à plein temps, San franciscaine de coeur mais pur produit ardéchois …… Pardon my French!

Leave a Comment

Comments (9)

  1. Hahaha, même impression pour moi pour la rando des Upper Yosemite Falls, faite il y a 7 ans lors de mon tout premier voyage aux US… Tellement belle mais tellement dure… Je l’ai faite une 2ème fois en solo en juillet dernier, c’était un pèlerinage mental !! Mais vraiment à faire.

    1. Le pire du pire c’est que mon mari me disait « allez courage on va bientôt voir les cascades » sans se rendre compte que les cascades étaient complètement à sec !
      Je rêve de grimper le Half Dome, mais quand je vois comment j’en ai ch*** avec Yosemite Point mon envie de grandeur redescend aussi vite 😀

  2. Superbe photos, j’y suis allée en novembre dernier, j’en avais pris plein les yeux aussi 🙂 Pour voir tes photos, je dois passer ma souris dessus, sinon j’ai juste des blancs entre les paragraphes. Je ne sais pas si tu me comprends lol et je ne sais pas si c’est normal…