muir-wood-san-francisco

Californie Etats-Unis Road Trip San Francisco Voyage

Mes 3 visites coup de coeur au Nord de San Francisco

Vous avez dû le remarquer avec mon dernier article, on recherche de plus en plus la tranquillité des grands espaces et les paysages souvent sublimes qui vont avec (ça doit être l’âge…). C’est donc sans surprise que l’on vous emmène découvrir notre Californie : la Californie sauvage…

Oubliez les routes du Sud de la Californie souvent saturées de touristes, et tous les clichés que vous pouvez vous en faire, au programme : des forêts, du brouillard et la nature à l’état pur. Si vous avez aimé la route du big sur, la suite de cet article va vous convaincre de partir à la découverte de cette région côtière et sauvage. Roulez tout droit vers le Nord, de l’autre coté du Golden Gate Bridge, en direction du comté de Marin et de ses vallées verdoyantes, loin des sentiers battus.

  • Muir Woods

Situé à 12 miles au Nord de San Francisco, Muir Woods est un monument national géré par le National Parc Service qui protège les derniers Séquoias de la Baie. Cette forêt apprécie particulièrement le climat de la côte et son brouillard d’été (c’est bien la seule…), les arbres sont toujours verts et l’atmosphère légèrement humide.

Symboles des grandes forêts américaines, les séquoias font parti des êtres vivants les plus hauts du monde (et parmis les plus vieux), il y a donc quelque chose de mystique à se promener sous ces mastodontes qui forment des cathédrales naturelles, comme Cathedral Cove, avec pour seul compagnon de marche le brouillard épais qui s’engouffre dans le silence de la forêt (ouais c’est ça, un peu comme un début de film d’horreur bien angoissant !)

  • Muir Woods National Monument
  • 1 Muir Woods Road
  • Mill Valley, Ca
  • Online: nps.gov


muir-wood-san-francisco-park muir-wood-san-francisco-park

IMG_1521 Muir-woods-san-francisco-park-californie
  • Mount Tamalpais

Souvent appelé Mount Tam par les habitants du coin, le Mount Tamalpais est le point culminant des chaines côtières californiennes au nord de San Francisco. L’ascension jusqu’au sommet peut se faire à pied ou en voiture (la voiture a fait l’essentiel du travail dans notre cas), entouré de brouillard et de vent dont vous n’en verrez plus la fin, quand soudain : le ciel bleu ! Non, vous ne rêvez pas, vous êtes bien au dessus d’une mer de nuages. Tout en haut, vous pourrez profiter d’une vue panoramique sur Mill Valley et le comté de Marin, et voir le brouillard embrasser San Francisco et son Golden Gate.

Et pour ceux qui me suivent sur Twitter (*coeur avec les doigts*), vous avez dû voir passer un de mes tweet avec la vidéo d’une terrasse de restaurant surplombant la forêt, si vous cherchez l’adresse la voici :

mont-tamalpais-san-francisco-state-parkIMG_1608

IMG_1612 mount-tamalpais-san-francisco


  • Sausalito

Autrefois lieu symbole de la contre-culture et du mouvement hippie, la ville de Sausalito s’est progressivement embourgeoisée pour devenir une sorte de Saint-Trop’ à l’américaine ! Les maisons-bateaux (houseboats) qui ont fait la réputation de cette ville sont toujours présentes, mais les hippies quant à eux ont bien disparu.

L’odeur salée des embruns, les restaurants de fruits de mer, les voiliers qui naviguent le long de la baie, Sausalito est l’image parfaite de la carte postale de bord de mer. Et tout ça avec une vue imprenable sur San Francisco… que demander de plus ?

Allez, comme je suis gentille je vous donne l’adresse de mon « petit gem« , mon restaurant favoris sur Sausalito : le Scoma :

IMG_0273 IMG_0281

IMG_0282 IMG_0295

IMG_2760 IMG_2736

Bon, si vous ne l’avez pas encore découvert sur mes réseaux sociaux, notre prochaine grosse destination restera dans le thème « Nature & seuls au monde ». Nous sommes en train de préparer un road trip… en Alaska ! À nous les grands espaces, l’air pur et le froid.. reste plus qu’à poser les congés : rendez-vous en septembre 😉




Expat' avertie, instagrameuse à plein temps, San franciscaine de coeur mais pur produit ardéchois …… Pardon my French!

Leave a Comment

Comments (21)

  1. Nous nous avons visité le nord de la Californie mais un peu plus au nord ! Le comté de Humbolt, Arcata, Gualala, et toute cette côté jusqu’à San Francisco … que du bonheur, des paysages de dingue : c’est vraiment une chance que tu as de pouvoir découvrir tout ça dans ton quotidien.
    Sinon, et bien, on prépare également un voyage en Alaska pour l’année prochaine et vu que nous avons aussi un goût prononcé pour les lieux de solitude je vais suivre ce voyage de près !! (et si tu nous ramenais quelques tips sur la pêche en Alaska : nous ne serions que bonheur 🙂 )

    1. En effet tu es allée beaucoup plus au Nord que moi ! Je pense que j’irais également y faire un tour un de ces quatre : Mendocino me fait de l’oeil ! 🙂
      Je note pour l’Alaska ! on n’est pas encore très au point sur notre programme, on a a peu près la route de notre road trip, et on prévoit de voir les glaciers en hélico/hydravion et voir les orques… il me reste plus qu’à organiser tout le reste !
      Je voulais aller le voir le bus 142 de « Into the Wild » mais apparemment c’est un trail de 40 miles aller/retour… du coup on abandonne l’idée 🙁
      (je prends note pour la pêche et les poissons ! :D)

  2. Tes photos sont magnifiques et donnent envie de découvrir la région ! Je ne connais pas du tout les USA mais je vois passer tellement de belles choses en ce moment que l’envie commence à pointer son nez 🙂 ! Merci pour ce joli article.

  3. De très belles photos, ça donne envie ! Comme Celia, je ne connais pas du tout les Etats-Unis et je bave devant tous les beaux articles et photos de ceux qui y sont allés. Un jour, j’y arriverai, un jour…

    1. Merci Joëlle pour ton petit mot, et si tu viens à San Francisco je te ferais découvrir plein d’autres adresses avec plaisir !
      On en a parlé sur Twitter, mais tu sais que si tu réalise un blog trip dans l’ouest américain tu as des bloggeuses qui seront là pour t’accueillir 😉

  4. Toujours magnifiques tes photos et je suis comme toi heureuse de pouvoir profiter de la nature californienne. On avait fait une randonnée à Muir Wood et on avait vraiment aimé. Sausalito est un de mes endroits coup de coeur, il faudra que j’y retourne pour découvrir le Scoma, ta photo fait bien envie 🙂 et le Mont Tamalpais est dans notre to-do list, j’espère pour bientôt 😉

    1. Merci Tiphaine 🙂
      Penses à faire une réservation pour le Scoma : si tu réserve ils te place dans la pièce du fond avec des baies vitrées et une vue magnifique sur la baie et San Francisco, le top !
      Mont Tamalpais est sur ma liste depuis longtemps, je suis super contente de l’avoir enfin réalisé. Et si je trouve le temps (et la motivation !) je pense y retourner pour le sunset…la lumière doit être magnifique là-haut 🙂

    1. Merci ma belle !
      Encore une fois je te remercie ici (en plus de facebook et twitter !), ça m’a fait vraiment plaisir de voir ton article avec mon blog dedans, d’ailleurs tu es également dans la blogosphère 🙂
      À très bientôt 😉

  5. Il y a un an ou deux, j’avais regardé pour m’organiser un road trip en moto jusqu’en Alaska.
    Au final, j’ai laissé tomber l’idée pour plusieurs raisons.
    La premiere est qu’il est très difficile, voire impossible de trouver quelqu’un pour le faire car par la route, c’est minimum un voyage d’un mois AR et le faire seul non merci.
    Ensuite c’est que la fenêtre va de Mai à debut Septembre et qu’il y a de fortes chances qu’il pleuve un peu partout.
    Ensuite les routes ne sont pas toujours bonnes et étant donné que tous les ans, elles souffrent pas mal à l’époque du dégel, elles sont en travaux constants et les matériaux utilisés sont très abrasifs, au point que les chassis pour les motos et les bas de caisse pour les voitures ont du mal à s’en remettre.

    Mais en tout les cas, le movie « Into the Wild » m’avait bien inspiré également et c’est vrai que cela doit être une sacrée experience.

    1. Hello Olivier,
      En effet ça semble être un long périple et un peu compliqué à organiser… Pas de moto pour nous mais un road trip en Truck Camper : nous prenons l’avion de San Francisco jusqu’à Anchorage, et ensuite on part à l’aventure 🙂
      Et oui, l’Alaska me fait également penser à « Into The Wild », d’ailleurs nous allons voir le fameux bus du film à Fairbanks !

      1. C’est sur qu’en faisant comme ça, il n’y aura pas le Yukon à traverser ce qui réduit pas mal le trip et une fois en Alaska, utiliser un véhicule de location est plus malin que d’utiliser le sien, surtout si après il est « mort »…
        Par contre, il y pleut souvent même s’il peut y faire très beau et chaud, parfois assez chaud, même à Fairbanks qui est au cercle polaire.

  6. Hello Zoé,

    Encore un super article et tes photos : magnifiques ! Romain se laisse doucement convaincre par un road trip sur la côte ouest grâce à toi ?

    PS : Curieuse d’apprendre que les américains n’équeutent pas les haricots haha ?

    1. Merci Marine !
      Encore combien d’articles pour le convaincre définitivement ? 😀

      PS : Autant là ils ne sont pas équeutés, autant tu peux en trouver des déjà équeutés au supermarché ! (pour les feignasses… ils vendent aussi des oeufs durs déjà cuit et sans coquille ^^)