Moorea Polynésie Voyage

POLYNESIE : Visiter l’île de Moorea

On a tous l’image de la Polynésie avec des cocotiers, des plages de rêve et de l’eau turquoise tout ça sous le son des ukulélés, une voyage d’exception que l’on pense inaccessible par sa distance (et son coût !). La Polynésie est LA destination paradisiaque qui nous fait rêver depuis des années, comme beaucoup d’entre vous j’imagine à moins d’être difficile ou de n’aimer que le froid (on ne juge personne !). Le dernier gros détail qui a validé notre choix de destination est notre proximité avec les îles, à seulement 8 heures d’avion de la Californie et avec un vol direct de San Francisco depuis l’année dernière , on s’est dit qu’on ne pouvais pas ne pas en profiter !

Billets d’avion en poche depuis presque 8 mois, autant vous dire que nous avions hâte de partir vivre notre rêve dans les îles. Après des recherches sur les blogs et une longue concertation on a choisi de se focaliser sur 4 îles situées dans l’Archipel de la Société : Tahiti, Moorea, Bora Bora et finir par Huahine. Et plot twist : on n’a pas été déçu, bien au contraire ! La perle du pacifique est allée au delà de toutes nos attentes. 

On n’exagère très peu en disant que ce voyage est sûrement l’un des plus beau que l’on ai eu la chance de faire, peut-être l’effet honeymoon ? Nous sommes tombés complètement amoureux de ces îles et de leurs paysages de rêves mais aussi de la gentillesse des locaux. C’est la première fois que l’on rencontre des personnes aussi accueillantes, toujours le sourire au lèvres, leur bonne humeur et leur douceur de vivre est très vite communicative. On a été happé par cette joie de vivre qui nous a suivi tout au long de notre séjour, et ce retour de voyage est plus douloureux que d’autres (on nous avait pourtant averti : « prévoyez un petit mois de déprime au retour! »).

 

MOOREA

 

L’île de Moorea (bien orthographié et prononcé Mo’orea) est située en face de Tahiti, à seulement 17 kilomètres de cette dernière elle est d’ailleurs appelée « L’île soeur ». Nous avons eu besoin de seulement 7 minutes top chrono en avion pour la rejoindre depuis Tahiti, le vol le plus court de notre vie de voyageur !

Malgré le temps plutôt capricieux pendant notre court séjour, Moorea est un vrai coup de coeur. Beaucoup plus sauvage que Tahiti et moins sophistiquée (et plus abordable) que Bora Bora, nous sommes tombés sous le charme du mélange entre son lagon d’un bleu turquoise et ses montagnes luxuriantes, et l’ambiance polynésienne.

  


 

Activités sur l’île

 


 

 Moorea en scooter

L’île de Moorea est relativement petite (134m²) et ne possède qu’une seule route, donc très peu de chance de se perdre même sans GPS. On a aperçu quelques courageux en train de découvrir l’île en vélo, mais on a de notre côté opté pour l’option scooter. Vous pouvez aussi choisir l’option quad ou buggy si vous voulez être plus confortable.

 

 Infos pratiques : Nous avons loué notre scooter directement avec l’hôtel Sofitel où nous séjournions. La location était de 5000 XPF les 4 heures ou 5500 XPF pour la journée.

Il serait dommage de ne pas vous aventurez  sur la « route des Ananas » qui passe par des vergers et des champs d’ananas avant de vous arrêter au Belvédère. Moorea est la capitale de l’ananas en Polynésie française, et si vous aimez ce fruit vous pouvez vous rendre à l’usine de jus « Rotui » pour un « testing » ils ont même du vin/champagne à l’ananas.

Infos pratiques : La route des ananas n’est pas goudronnée, et lorsqu’il pleut certains courts d’eau ne sont pas traversables en scooter. Le must pour découvrir cette route est quand même le quad.

 

Le Belvédère et ses randonnées 

 

Le Belvédère est le point de vue incontournable de l’île qui permet d’avoir une vue dégagée sur la baie de Cook et la baie de Opunohu entre lesquelles trône le mont Rotui.

En arrivant au parking tout en. haut de la route vous aurez accès à une carte avec les différentes randonnées possibles dont la célèbre randonnée des « 3 cocotiers » ou la « montagne magique ». Les sentiers de randonnées sont en général peu lisible, si vous soutez faire les randonnées sans guide je vous recommande de prendre des chaussures fermées et d’éviter les jours de pluie. Voici une liste des 12 randonnées.


 

ACTIVITÉS DANS L’EAU

 


 

Le snorkeling : Nager avec les raies et les requins

 

Si vous avez de la place dans votre valise prenez masque et tuba pour votre voyage en Polynésie, ou achetez-en sur place car ils seront vite rentabilisés. Je crois qu’on n’est pas rentrés une seule fois dans l’eau sans notre matos à la main, on n’a même regretté de ne pas avoir des palmes dans certaines situations (heureusement la plupart des hôtels ont tout ce qu’il faut niveau equipement). L’eau est tellement claire que vous pouvez littéralement pratiquer le snorkeling de façon autonome sur toutes les plages de l’île qui sont un aquarium géant à ciel ouvert ! 

Et si vous voulez être sûr de voir une faune sous-marine variée  vous pouvez aussi vous rendre au Lagoonarium de Moorea situé sur un îlot dans une zone protégée est accessible uniquement par bateau. C’est d’ailleurs la première fois que l’on voit autant d’espèces de poissons concentrées en un seul endroit ! Nous avons déjà eu la chance de nager avec des requins nourrices (inoffensifs pour l’homme) lors de notre séjour aux Bahamas mais c’était une grande première avec les raies.

Seul bémol pour moi : je ne suis pas une grande fan du « nourissage » des animaux sauvages pour assurer le spectacle au touriste. On se réconforte en se disant qu’au moins ils sont dans leur habitat naturel et pas en aquarium mais quand même c’est pas le mieux. On a d’ailleurs eu beaucoup plus d’excitation de voir des raies nager dans des endroits sans touristes, où elles ne sont pas attirées par la nourriture.

Infos pratiques : Le Lagoonarium est ouvert de 8h du matin à 16h. Le prix d’entrée est de 3900 XPF par adulte soit 33 € environ par personne. Paiement uniquement en espèces.

 

 

Nager avec les baleines

 

Les baleines à bosse sont des visiteuses saisonnières de Moorea. Ces géantes des mers peuvent y être rencontrées de juillet à novembre ce qui correspond à leur période de reproduction et de mise bas. Coup de chance pour nous, notre voyage était prévu en plein milieu de cette période.

Nous avons réservé cette activité avec le site Moorea Dolphin Expedition après voir lu de bonnes choses sur leur approche respectueuse des animaux, hors de question pour nous de prendre un tour qui ne respecte pas les baleines et leur tranquillité. On ne vient clairement pas là pour les stresser ou les emmerder, seulement les admirer. L’approche des baleines est d’ailleurs réglementée avec une distance minimum à maintenir entre les bateaux et les baleines, soyez donc prêts à nager, parfois sur de longues distances si elles sont en mouvement.

Cette expérience avec les baleines est clairement le highlight de nos vacances, nous avons été tellement sous le charme de cette rencontre que nous avons réservé un deuxième tour lors de notre passage à Bora Bora.

On va pas mentir, on ne fait pas les malins lors de la première mise à l’eau, on n’a d’ailleurs jamais nagé en haute mer avant ça (si vous avez la thalassophobie peut être vous abstenir…) mais on ne va pas se plaindre l’eau est plutôt clair et on n’y voit pas s’y mal. On a eu l’immense chance de tomber sur deux baleines statiques lors de la première plongée, la rencontre avec l’animal est juste magique ! On a eu beaucoup de chance de pouvoir nager avec elles mais on s’étaient aussi préparé mentalement à ne pas pouvoir le faire (météo, courant trop fort) ou même ne pas en voir, et c’est le jeu ma pauvre Lucette. Rappelez vous que la baleine est un animal sauvage , vous n’êtes pas a Sea World avec un spectacle toutes les 30mn…

Infos pratiques : le coût de la sortie « whale watching » en demi journée  est de 10 000 XPF (84 €) par personne.

 


 

INFORMATIONS PRATIQUES 

 


 

Infos :

◊ La monnaie locale est le Franc Pacifique (XPF) : 1000 XPF = 8,29 €

◊ Le décalage horaire est de -12 heures par rapport à la France.

◊Il y a deux saisons distinctes en Polynésie : l’hiver austral qui correspond à la saison sèche, d’avril à octobre, et la saison des pluies, de novembre à mars.

Où Dormir : 

Nous avons séjourné à l’hôtel Sofitel Moorea la Ora Beach Resort dans une villa jardin avec vue sur la plage (nous nous sommes réservé l’expérience des villas sur pilotis pour Bora Bora), et c’était vraiment sympa. L’hôtel possède une superbe plage de sable blanc et un magnifique lagon parfait pour le snorkeling. Ils ont d’ailleurs un « élevage » de coraux participer activement à la bonne santé du lagon.

 

 

Côté nourriture, l’hôtel possède un super restaurant gastronomique intimiste, les pieds dans le sable : le K. Être végétarien sur les îles ce n’est pas tous les jours facile,  le cuisinier m’a proposé différent plats en plus de ceux déjà sur le menu, une attention qui fait vraiment plaisir. L’hôtel possède aussi un deuxième restaurant un peu moins haut de gamme mais tout aussi bon. 

 

 

 

Se déplacer entre les îles :

 

L’avion est le moyen de transport le plus rapide et le plus simple pour se déplacer entre les îles. Pensez à regarder  le pass multi-îles  avec Air Tahiti qui était plus avantageux que réserver individuellement chaque vols en fonction des îles que vous souhaitez visiter. Seul petit bémol (et encore), c’est qu’il est vivement recommandé de réserver vos billets en avance comme les avions ont peu de places et les vols sont peu nombreux

L’enregistrement aux aéroports est rapide, il n’y a pas de sécurité à passer et le vols sont très courts. On aimerait que ça se passe toujours comme ça en voyage ! 

Si vous préférez prendre votre temps et profiter des paysages vous pouvez également vous rendre à Moorea via le Ferry, il faut compter une 30aine de minute environ pour la traversée. Depuis  Tahiti, deux compagnies desservent l’île de Moorea: Terevau et Aremiti

Expat' avertie, instagrameuse à plein temps, San franciscaine de coeur mais pur produit ardéchois …… Pardon my French!

Leave a Comment

Comments (6)